5 conseils pour économiser en matière d’assurance habitation lorsqu’on achète une première maison

Avec des douzaines d’assureurs parmi lesquels choisir et plusieurs facteurs à prendre en compte selon l’endroit où vous vivez, la tâche de choisir la bonne police d’assurance habitation peut être décourageante pour les acheteurs d’une première maison.

Mais les experts affirment qu’il est essentiel d’avoir une assurance habitation, car elle peut contribuer à fournir un filet de sécurité financier en cas d’imprévu. Les contrats d’assurance habitation couvrent généralement la destruction et l’endommagement de l’intérieur ou de l’extérieur d’une maison, la perte ou le vol de biens et la responsabilité personnelle pour tout préjudice causé à autrui.

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe de nombreuses façons de personnaliser votre couverture en fonction du fournisseur que vous choisissez et de la région dans laquelle vous déménagez. Si vous achetez une première maison et que vous ne savez pas par où commencer, voici quelques conseils pour choisir la meilleure police d’assurance habitation pour vous.

Conseils pour économiser de l’argent sur l’assurance en tant qu’acheteur d’une première maison

Les accédants à la propriété devraient toujours comparer les prix avant de souscrire une assurance habitation. Presque tous les assureurs offrent des rabais et des options différentes pour les primes. Il vaut donc la peine de passer un peu plus de temps à magasiner pour trouver la police qui correspond à votre budget et à vos besoins de couverture.

Conseil 1 : magasinez tôt votre assurance habitation

Dès que vous aurez signé le contrat et que vous aurez une adresse à donner aux assureurs, commencez à chercher une assurance et obtenez au moins trois à cinq devis. Ne vous contentez pas de la première compagnie d’assurance qui vous tombe dessus ou qu’on vous recommande. Comparez les prix et les couvertures, et consultez les avis des compagnies pour vous assurer que vous obtenez la meilleure couverture au meilleur tarif.

Lorsque vous magasinez, assurez-vous de comparer les mêmes types de polices auprès de différents assureurs. “La forme la plus courante d’assurance des propriétaires est la police HO-3, qui couvre les dommages causés à votre maison et à vos biens par de nombreux risques différents. Une bonne façon de commencer est de comparer les primes des polices HO-3 pour s’assurer que vous comparez des pommes avec des pommes”, dit Richardson.

Conseil 2 : Déterminez le bon montant de couverture pour votre maison

Il est essentiel d’assurer la maison à son coût de remplacement, et non à sa valeur marchande. Pour déterminer le bon montant de couverture pour votre maison, vous devez savoir combien il vous en coûterait pour réparer la propriété.

La meilleure chose à faire est de parler à votre compagnie d’assurance, car elle peut évaluer avec précision la propriété et ses besoins en matière de couverture. Une fois que l’assureur a calculé le coût de remplacement de votre maison, demandez-lui comment il est arrivé à ce chiffre. Tous les assureurs ont des formules différentes pour les estimations, et vous voudrez vous assurer que la vôtre est exacte.

Il est également important d’être conscient de la règle des 80 %. Les assureurs ne couvriront le coût des dommages causés à une maison que si le propriétaire dispose d’une couverture d’assurance égale à 80 % ou plus de la valeur globale de la maison. Si votre couverture d’assurance est inférieure à 80 %, vous serez responsable d’une partie des coûts des dommages.

Assurez-vous que votre assurance tous risques habitation couvre au moins 80 % de la valeur de la maison, mais vous devriez toujours viser une couverture à 100 %.

Conseil n° 3 : sachez ce qui ne sera pas couvert

Vérifiez les exclusions dans les polices. De nombreuses polices d’assurance habitation énumèrent certains types de dommages qu’elles ne couvrent pas, notamment les catastrophes naturelles comme les inondations, les coulées de boue et les tremblements de terre. S’il y a des exclusions que vous préféreriez avoir dans votre police, voyez si votre assurance peut ajouter une couverture supplémentaire. Certains types d’assurance, comme l’assurance contre les inondations, peuvent être achetés séparément.

Conseil n° 4 : évaluez le montant que vous êtes prêt à payer de votre poche.

Demandez à votre assureur si la franchise de votre police est un montant fixe ou un pourcentage du montant de votre couverture. La franchise est la somme d’argent que vous devez payer avant que la compagnie d’assurance n’intervienne en cas de sinistre. Vous pouvez réduire vos primes mensuelles en augmentant votre franchise, mais vous devez vous assurer que vous pouvez payer ce montant ou l’avoir dans un fonds d’urgence en cas de sinistre.

Conseil 5 : Envisagez de regrouper vos assurances habitation et automobile

Le regroupement d’une assurance habitation et d’une assurance automobile peut vous faire économiser de 10 à 25 %, selon la compagnie d’assurance. Lorsqu’ils souscrivent une assurance habitation, les propriétaires devraient comparer les polices individuelles et les polices groupées pour déterminer laquelle est la plus rentable. D’autres rabais sur l’assurance habitation, comme le fait d’avoir un système de sécurité ou certaines améliorations de la maison intelligente, peuvent également faire baisser vos primes.

 

Related Posts