En 2021, quelle est la mutuelle santé pour un enseignant ?

Comme les indépendants ou les étudiants, les enseignants qui appartiennent à l’éducation nationale peuvent choisir entre plusieurs contrats de complémentaire santé (MGEN, MAGE, etc.) conçus spécialement pour lui. Cependant, rien ne peut l’empêcher de se tourner vers une mutuelle de santé plus « classique ». Pour les enseignants du secteur privé, en principe, ils seront obligatoirement affiliés à l’assurance médicale complémentaire des agences pour l’emploi.

Est-ce que la mutuelle santé est obligatoire pour un enseignant ?

En plus de leur assurance maladie obligatoire, les agents de l’éducation nationale n’ont pas besoin d’adhérer à la mutuelle, qu’ils soient enseignants des écoles, enseignants chercheurs…, dentisterie, hospitalisation, etc.). D’autres ne sont pas du tout soignés, comme les médecines douces ou certains vaccins.

Par conséquent, une mutuelle de santé efficace est indispensable pour éviter des dépenses importantes en cas de changement de lunettes par exemple. L’objectif de l’assurance maladie est de réduire voire d’éliminer ce que vous devez payer, à savoir les frais d’utilisation (TM) et les surtaxes. Dans tous les cas, nous ne pouvons que vous recommander de souscrire une assurance maladie complémentaire, qu’il s’agisse ou non d’un plan spécialement conçu pour les enseignants. Le choix du meilleur contrat dépendra de vos attentes de remboursement et du niveau de cotisations que vous êtes prêt à accepter.

Si vous êtes professeur particulier, l’assurance maladie de votre employeur sera obligatoire sauf si vous bénéficiez d’une dispense.

Cependant, si vous n’avez pas de mutuelle collective mais que vous souhaitez tout de même souscrire un contrat individuel, nous vous recommandons de comparer les devis.

Voulez-vous en savoir plus sur la mutuelle pour un enseignant ? Contactez-nous.

Comment choisir la meilleure mutuelle enseignante ?

Évaluez d’abord vos attentes : Quelles sont vos dépenses médicales les plus fréquentes (soins quotidiens, ophtalmologie, dentisterie, etc.) ? Quel niveau de remboursement attendez-vous ? Quel est votre budget ? Avez-vous consulté des praticiens qui dépensent trop d’argent ? Combien de personnes le contrat doit-il couvrir ? Fondamentalement, la mutuelle de santé couvre tous les membres de votre famille fiscale, c’est-à-dire votre époux, conjoint de fait ou partenaire civil, ainsi que vos mineurs ou enfants majeurs à charge.

Au lieu de vous concentrer uniquement sur la question de la contribution, considérez la qualité de la couverture/du prix. Voici les éléments qui, selon nous, devraient être priorisés lors de l’étude des devis reçus : les garanties incluses ; les formalités d’adhésion ; la télétransmission activée ou non pour des remboursements rapides ; les niveaux de remboursement prévus pour vos dépenses les plus habituelle ; le tiers pays ou avance des frais ; le volet prévoyance (en cas d’arrêt de travail, d’invalidité, de décès…) ainsi que la qualité des services en ligne (espace personnel sur internet, application mobile).

Pour voir plus d’articles, visitez nos blogs.

Related Posts