camping

Le camping peut être pratiqué dans des lieux autorisés en pleine nature avec le camping sauvage ou sur des terrains aménagés dans un établissement à vocation d’accueillir des vacanciers. Que ce soit en pleine nature ou sur un terrain de camping aménagé, les bases du camping sont les mêmes. Mais qu’est-ce que le camping ? Camper est le plaisir de dormir dehors dans une tente, dans un camping-car ou dans un mobil-home tout en profitant du lieu et de la convivialité des personnes qui nous accompagnent.

Où faire du camping ?

Que ce soit lors d’un voyage dans un pays étranger ou en France, le camping est une activité de loisirs qui peut être pratiquée librement à condition de respecter certaines règles de bienséance. Cette liberté de camper dans un milieu naturel est cependant restreinte quand il s’agit de dormir dans un camping-car, dans une tente ou dans une caravane tractée par un véhicule. Tout véhicule à moteur peut être interdit de stationner dans les zones naturelles dites sensibles telles que certains bords de mer, certaines forêts, mais également dans les sites classés. Dans ce cas, des panneaux de signalisation sont disposés dans les lieux où le camping avec une tente et les camping-cars sont interdits.

De plus, il est bien évidemment interdit de camper sur une propriété privée sans l’autorisation préalable et express du propriétaire des lieux.

Pour votre camping, faites confiance à ce site.

Les restrictions au camping prises par les municipalités

Certaines communes peuvent également se réserver le droit d’interdire le camping sauvage sur des emplacements qui peuvent tenter les vacanciers à planter leur tente, comme au bord d’un lac, de la mer ou dans une forêt.

Ces interdictions de camper, si elles existent, sont recensées dans le plan local d’urbanisme ou prises par arrêté du maire. Ces documents sont laissés en libre accès aux habitants et aux vacanciers à la mairie ou en ligne si les documents ont été numérisés. Mais cette consultation des différents documents peut être fastidieuse.

Par conséquent, une commune qui interdit le camping dans certaines zones doit afficher les zones concernées à la mairie et procéder à l’apposition de panneaux de signalisation avertissant le public de cette interdiction de camper.

Les différents types de terrains de camping et leurs règles

Dans un terrain de camping, les principales restrictions sont les règles édictées par le gérant du camping concernant :

  • l’utilisation des structures et des services mis à disposition aux vacanciers ;
  • les règles de bienséance à l’égard des autres vacanciers.

À noter qu’un terrain de camping est reconnu par le Code du tourisme lorsque l’établissement dispose d’une capacité d’accueil de minimum 6 emplacements ou pour 20 personnes.

Un terrain de camping de tourisme est une structure d’accueil où la majorité des emplacements sont réservés par les campeurs qui viennent en vacances pour une nuit, une semaine ou un mois.

Un terrain de camping dit de loisirs est une structure d’accueil où plus de la moitié des emplacements sont réservés par des campeurs qui restent plus d’un mois sur le même terrain de camping, sans pour autant y élire domicile.

Ce site assure votre projet de camping à la Tranche sur Mer.

Pourquoi partir en vacances en camping ?

Le camping reste un moyen d’hébergement très apprécié pendant les vacances. Pourquoi partir en vacances en camping ? Chaque vacancier possède sa ou ses raisons de privilégier le camping à une location d’un logement ou à un hébergement dans un gîte ou un hôtel. Plusieurs avantages sont unanimement attribués au camping par les vacanciers tels que :

  • la convivialité entre vacanciers dans un lieu propice à la détente et aux loisirs ;
  • le large choix de lieux où faire du camping ;
  • la possibilité de partir en vacances avec un petit budget ;
  • les nombreuses activités de loisirs proposées par les terrains de camping ;
  • etc.

 

 

 

Ce site vous donnera plus d’informations.

Related Posts